Les erreurs à éviter lors de la première expérience de vapotage

Les erreurs à éviter lors de la première expérience de vapotage

Aujourd’hui, la cigarette électronique est présentée comme une des solutions pour arrêter de fumer. Certains fumeurs qui ont choisi cette alternative

Louer un minibus à Bordeaux
Comment prendre soin des yeux des personnes âgées ?
Nos idées de cadeaux de naissance

Aujourd’hui, la cigarette électronique est présentée comme une des solutions pour arrêter de fumer. Certains fumeurs qui ont choisi cette alternative ne sont pas arrivés à bout de leur sevrage tabagique. Cette situation s’explique en partie par une mauvaise expérience lors du vapotage. En effet, en tant que primo-vapoteur, on n’est pas à l’abri de quelques erreurs qui peuvent avoir un impact sur le vapotage. Voici donc les erreurs à éviter lors de la première expérience de vapotage.

Commencer avec une vapoteuse de mauvaise qualité

Sur le marché, on a différents modèles de cigarettes électroniques et ils n’affichent pas tous le même prix. Vous trouverez des kits destinés aux primo-vapoteurs, mais ceux-là ne sont pas toujours abordables. De ce fait, on peut avoir tendance à se rabattre sur des modèles qui sont proposés à des tarifs moins chers. Ceux-là ne sont pas toujours de bonne qualité. Vous pouvez donc rencontrer avec quelques dysfonctionnements qui peuvent gâcher vos sessions de vape. Ceci ne dit pas non plus que vous devez prendre le modèle à plus de 200 euros. Essayez de trouver une vapoteuse venant d’une marque connue et qui correspond à votre expérience de vapotage et à vos besoins.

Prendre le même e-liquide

Un e-liquide pour vapoteuse ne va pas vous coûter une fortune. Ces solutions de vape sont proposées aux alentours de 3,5 euros. De ce fait, si vous n’êtes pas satisfait des saveurs d’un e-liquide, changez tout simplement de solution. D’ailleurs, pour une familiarisation avec cet univers du vapotage, il faudra dépenser quelques euros : faites-vous plaisir, prenez différents e-liquides pour trouver la pépite, notamment la solution qui vous convient. Étant primo-vapoteur, on ne vous recommande pas vraiment de vous lancer dans la fabrication de votre propre solution de vape. Vous risquez de vous trouver avec un e-liquide de mauvais goût. Notez également qu’avant de mettre une nouvelle solution dans le réservoir, pour pouvoir apprécier pleinement les saveurs, il serait judicieux de nettoyer le réservoir.

Être avare en e-liquide

Ce n’est pas en mettant peu d’e-liquide dans votre réservoir que vous allez réussir à vous séparer de la nicotine. C’est également une erreur que font certains primo-vapoteurs. Avant de mettre en marche votre vapoteuse, assurez-vous que le réservoir soit suffisamment rempli d’e-liquide. Ceci va vous éviter d’inhaler une vapeur avec un goût désagréable qui brûle à l’arrière de la gorge. N’ayez donc pas peur de toujours remplir à fond votre réservoir avant de partir pour une longue journée et gardez même votre flacon avec vous.

Ne pas entretenir et ne pas nettoyer son e-cig

On n’y pense pas forcément, mais le dysfonctionnement de la cigarette électronique peut être lié au mauvais entretien de celle-ci. En effet, pour rendre votre expérience de vapotage meilleure, vous devez penser à le nettoyer régulièrement. Pour ce faire, il faudra le démonter et vous pouvez utiliser de l’eau chaude et du savon. Par la même occasion, remplacez également les consommables de votre vapoteuse, notamment sa résistance. Ne vous obligez pas non plus à utiliser une e-cig avec une batterie qui ne tient pas plus d’une heure. Cette baisse d’autonomie est un signe qu’il faut remplacer la batterie de l’appareil.

Ne pas boire de l’eau

Vous ne trouvez peut-être pas la liaison entre le vapotage et l’hydratation. Comprenez qu’en vapotant, vous expirez de la vapeur d’eau, ce qui fait que vous perdez une partie, aussi infime qu’elle peut être, de votre propre humidité corporelle. C’est pour cette raison que certains primo-vapoteurs se plaignent de la déshydratation liée à l’utilisation de la cigarette électronique. Pour d’autres, ceci conduit même à de petits désagréments comme les maux de tête, la fatigue et la gorge sèche. Pour ne pas tomber dans cette situation, pensez donc à boire beaucoup d’eau dans la journée.

Vapoter comme fumer

Certes, la cigarette électronique est présentée comme un substitut à la cigarette à tabac. Comprenez toutefois que vapoter n’est pas du tout identique à fumer. Lorsqu’on vapote, la nicotine n’est pas délivrée aussi rapidement que lorsqu’on fume. Si vous ressentez le besoin de fumer, résistez encore un peu. Soyez patient, car ce manque peut partir au bout de quelques minutes. Au cas où vous n’êtes vraiment pas satisfait de la dose de nicotine délivrée, vous pouvez prendre une solution de vape avec une teneur en nicotine plus élevée. Pour ce choix de la dose de nicotine, faites-vous conseiller par un professionnel. Lorsque vous vapotez, n’inhalez pas trop vite et ne faites pas de grandes bouffées : ceci ne délivrera pas rapidement la nicotine.

Ces erreurs, même les vapoteurs confirmés les commettent parfois. Dans tous les cas, si vous vous êtes heurté à une mauvaise surprise, rebondissez et ne plongez pas directement dans la cigarette à tabac. Pour une meilleure expérience de vape, n’ayez pas peur de demander des conseils et des avis auprès des professionnels et des vapoteurs expérimentés.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 1