Cuisine vietnamienne : À la découverte de ses plats les plus bizarres

Cuisine vietnamienne : À la découverte de ses plats les plus bizarres

Le Vietnam est célèbre pour les plats succulents qu'il propose. D'ailleurs, de nombreux restaurants vous font goûter des spécialités vietnamiennes. T

Choisissez des cours en ligne de thérapeute nutritionnel à domicile
Des conseils pour choisir la meilleure plancha
La cuisine nomade, qu’est-ce que c’est ?

Le Vietnam est célèbre pour les plats succulents qu’il propose. D’ailleurs, de nombreux restaurants vous font goûter des spécialités vietnamiennes. Toutefois, à part les bons petits plats, le pays possède également des plats bizarres que vous n’imaginez pas apercevoir dans la carte d’un restaurant. Ainsi, cet article vous livre les plats vietnamiens les plus bizarres. 

Le fœtus de canard

Vous allez découvrir ici au Vietnam, ce plat bizarre proposé par certains restaurants. Étant apprécié par presque tous les Vietnamiens, il se vend partout au Vietnam. Cela s’obtient en couvant durant 17 à 20 jours dans un endroit chaud les œufs. Une fois couvés, ceux-ci sont bouillis avant qu’ils éclosent. Le fœtus de canard se déguste avec de la menthe vietnamienne, du gingembre, du sel et du poivre, ou du piment. Il s’agit d’ailleurs d’un plat très nourrissant.

Tiet canh, une soupe de sang

L’aspect du plat n’est vraiment pas appétissant. Il est à base de sang de cochon, de canard ou de chèvre. Par ailleurs, la soupe de sang est beaucoup appréciée par les Vietnamiens. C’est d’ailleurs leur plat favori. Vous pouvez le manger avec de la coriandre, de la menthe, des cacahuètes et du citron. Afin de bien sentir la saveur du plat, il est conseillé de le déguster froid.

Thang co

C’est dans la ville Sapa, dans la province Lao cai que vous pourrez goûter à ce plat. Il s’agit d’un plat composé d’un mélange des parties du corps des animaux telles que les tripes, les poumons, le cœur ou le foie. Généralement, dans nombreux pays du monde, on ne mange pas les viscères des animaux. Seul au Sapa, cela se fait. C’est d’ailleurs un plat typique de la ville. Vous pourrez en manger avec de l’alcool de riz et des baguettes.

Le rat

Certains Vietnamiens et la plupart des gens ont peur des rats. Cependant, cela n’empêche qu’il soit un plat préféré des Vietnamiens. Dans quelques plats proposés dans un restaurant, c’est l’ingrédient principal. C’est d’ailleurs la spécialité dans certaines régions.

La viande de chien

La majorité de la population du Vietnam aime manger de la viande de chien. Celui-ci peut être préparé de différentes manières. Afin de bien savourer la viande de chien, accompagnez-la avec de la citronnelle, de l’alcool de riz, des vermicelles de riz et de la sauce de crevette.

Les Sauterelles

À u Vietnam, manger les insectes est une habitude alimentaire depuis longtemps. La sauterelle est le plat à ne surtout pas manquer quand vous voyagerez au pays. Pour la cuisiner, il faut torréfier les sauterelles avec de la sauce de morelle ou de noix de coco ou des feuilles de citron jusqu’à ce qu’elles sèchent. D’ailleurs, les sauterelles se mangent avec du riz ou accompagnées de l’alcool traditionnel.

L’omelette aux vers

Il s’agit d’un ver marin dont l’apparence est répugnante. Cependant, c’est un plat très apprécié dans le nord du Vietnam. Ce plat est moelleux, gras et riche en nutriments. Il s’accompagne généralement de mandarine afin d’adoucir l’aspect du plat et rendre facile la digestion.

Les vers à soie

Ce plat fait partie de la gastronomie européenne. La soie est le plus souvent utilisée pour la fabrication de soie naturelle, mais peut être également servie en tant que plat vietnamien. Elle est facile à trouver et possède beaucoup de protéines. Quant à sa préparation, on le torréfie avec de la sauce de poisson et des feuilles de citron.

En résumé, il existe divers plats vietnamiens très étranges. Toutefois, même étant étrange, ils sont succulents et apportent pleins de bonnes choses.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0